Le cas de la mauvaise copine !

  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages

Un article un peu personnel aujourd’hui. Je l’ai en tête depuis un moment mais je n’ai jamais ressenti le besoin d’y coller des mots jusqu’à hier soir. Je ne sais pas vraiment pourquoi, qu’est ce qui a déclenché exactement mon petit coup de blues et l’envie de le partager mais je sens que j’ai besoin de le poser noir sur blanc pour évacuer.

Ce que j’ai réalisé hier soir, ce qui m’a frappé en pleine face c’est que je ne suis la copine de personne. Virtuellement parlant ou même dans la vraie vie d’ailleurs.
Oui on dit de moi que je suis gentille, adorable, serviable. Oui on m’envoie des cœurs, des bisous et des calinous mais en fait, j’ai souvent le sentiment que c’est par courtoisie et que derrière il n’y a aucun sentiments d’amitié.
Si demain j’en venais à disparaitre, est ce que réellement je manquerais à quelqu’un ? S’en rendraient ils seulement compte ?

Je vois sur Twitter par exemple de belles amitiés se créer, je vois des groupes se former et des nanas qui ont l’air si proches alors qu’elles ne se connaissaient pas il y a tout juste quelques semaines. Et moi, pendant ce temps, je reste derrière, toujours à la traine. J’ai beau faire des efforts pour m’intégrer, j’ai toujours le sentiment d’une barrière entre elles et moi.

Je sais que j’en suis la cause, je sais que finalement cette situation c’est entièrement de ma faute. Je clame bien trop souvent que je n’ai besoin de personne, puis, je l’ai lui et ça me suffit.
Je sais parfaitement que je suis une mauvaise amie/copine, je peux disparaitre du jour au lendemain sans donner de nouvelles ou de raisons alors que pourtant la veille, on avait des projets pleins la tête. Je sais exactement que cette distance malgré tous mes efforts pour la cacher, on la remarque.

Mais parfois ça me pèse, ça me blesse et je jalouse toutes ces jolies rencontres…

J’ai été tellement déçue, blessée que je n’arrive plus à faire confiance et à m’ouvrir aux autres comme je le faisais avant. Pourtant j’ai fait de si belles rencontres sur internet, des filles en or et que j’apprécie énormément et malgré ça, je sais que je pourrais les zapper comme ça en quelques secondes si je venais à me lasser de mon blog, de twitter, d’hellocoton ou encore d’autre chose !

Cette barrière, j’ai réalisé hier qu’elle aurait du mal à disparaitre et également en partie à cause de ce que je vois et observe. Les médisances, la méchanceté, la mesquinerie, la jalousie. J’apprécie plusieurs filles qui ne peuvent pas se voir entre elles par exemple. Que se passera t-il si on me demande un jour de prendre partie ? Je ne pourrais pas et en même temps, j’ai pas envie que tout me retombe dessus parce que je ne pourrais pas faire de choix et que je n’en aurais pas envie. J’ai rien contre le « bitchage », je serais une sainte si je disais que je ne l’ai jamais pratiqué mais je n’aime pas les attaques sournoises, dissimulées et purement mues par la méchanceté.

Je suis une mauvaise amie qui aimerait en devenir une bonne…
Je pense à ma jumelle du nord Firefoux, à ma petite femme RN, à maman Nadj aux membres du bar et je pense aussi à celles avec qui j’aimerais me lier d’amitié sincère comme Natacha (Le Poudrier doré), (Vernisenfolie), Camille (Pshiiit), A-Muse, Lee Anh, Prune, Marie (Glitterandnails), Lélie, BouilledeGum, Andreia, Odile, Metauxlourd, Mandt, Capucine, Cecy, Gloria, Psychosexy, Lucie, Maoya, Rei, Turbomagik et tant d’autres encore…


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  •  
    269
    Partages
  • 269
  •  
  •  
  •