Allo ? Allo oui, allowène, Halloween !

  • 1
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages

http://thisisnthappiness.com/

Quand j’étais petite, Halloween ça n’existait pas. Je fêtais Mardi gras et je me déguisais en fleur, en princesse, en Pierrot, en pupille de la nation, en paysanne, bref en une chose plutôt mignonne.
Puis les séries américaines sont devenues à la mode et le 31 octobre commençait à faire parler de lui. Halloween, j’en connaissais trois choses, ça venait des États-Unis du moins je le croyais, fallait se déguiser en un truc qui fait peur et t’avais des bombecs à la clé !

Le première année toute enjouée que j’étais, je me suis déguisée, je te le mets dans le mille, en sorcière, tout comme ma petite sœur. On est sorties avec nos petits sacs et je te le demande, c’est quoi qui est encore plus flippant que de croiser des zombies, des squelettes ou autres pirates dans la rue ? De ne rien croiser du tout !!! Le désert, le silence, y avait personne… Et évidement toutes les tentatives pour récolter quelques friandises se sont soldées par des mines incrédules de la part des quelques personnes qui ouvraient leur porte.

L’année suivante, Halloween prenait un peu plus d’ampleur et pas découragée par ma première fois j’y retournais avec toujours autant d’originalité, en sorcière. C’était pas l’eldorado mais force était de constater qu’il y avait du mieux. Les gens qui participaient et chez qui vous pouviez sonner l’affichaient.

Le phénomène n’a duré que 3 petites années. Il a disparut aussi rapidement qu’il est arrivé à part peut-être dans les soirées branchées de la capitale et à Disney. Les gens râlaient, c’est pas Français, c’est ridicule – Se plaignaient d’être dérangés puis tu comprends fallait dépenser.
Alors j’ai fait comme tout le monde, j’ai moi aussi oublié et chaque année au mois d’octobre je suis partagée entre l’envie ; Celle de râler contre ce matraquage commercial et celle d’y prendre part encore une fois.
Puis d’un autre coté, je comprends aussi qu’à notre époque, on n’a pas franchement envie de laisser nos gosses sortir seuls dans la rue aller toquer chez de parfaits étrangers.


Parfois je me dis que j’aimerais bien être la fée clochette et pouvoir balancer un peu de poussière magique sur tous ces adultes qui ont oublié ce que c’était que d’être enfant, qui ont oublié de se poser un instant pour juste rêver et s’amuser.

Puis si j’avais connu Pshiiit et Tête de thon, je suis sure que j’aurais pu faire un malheur !

Halloween c’était comment pour vous ?

Images : We heart it / thisisnthappiness


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  • 1
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  •  
    152
    Partages
  • 152
  •  
  •  
  •