Je ne serais jamais une Grande // Je le suis déjà !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il ne faut pas se voiler la face, je ne serais jamais une « grande » blogueuse, je ne serais jamais connue, je ne serais jamais celle qu’on cite dans un article ou une interview, celle de qui on parle en référence, ni même celle partenaire de grandes marques.
Je ne me plains pas, c’est pas une fatalité, c’est comme ça, c’est un fait ! Il y a celles qui se démarquent, qui innovent, proposent de la nouveauté ou qui tout simplement soulèvent les foules par leur personnalité et y a les autres, ordinaires dont je fais partie.

Mais n’allez surtout pas croire que c’est une tare ou je ne sais quoi ! Pourtant, c’est vrai qu’au départ j’y ai cru. C’est vrai que j’admire ces filles si talentueuses et que je voulais leur ressembler et toucher du doigts cette superficielle et éphémère popularité. Mais les choses ont changé – J’ai changé.
Je sais bien que mon blog ou ma personne n’apporte rien de plus qu’une autre. Je ne suis pas très douée ou inventive de mes deux mains, totalement incapable de transformer mon visage, même si j’en rêverais. Ce n’est pas une question de persévérance ou de talents, c’est seulement impossible pour moi mais toujours pas une fatalité.
Je vous l’ai dit, j’ai changé et ce que je pensais vouloir il y a quelques mois, n’est plus du tout ce que je souhaite maintenant. Je ne suis pas faite pour ça, je ne suis pas taillée pour assumer toutes les choses qui découlent d’une mise en avant. Je veux juste rester la discrète Aya, qui s’amuse sur twitter, répond à tout le monde sans faire de préférences et qui surtout prend plaisir à être ici sans se forcer, sans contraintes, sans attentes particulières.

Je ne sais pas comment c’est arrivé, je ne sais pas vraiment pourquoi c’est différent, c’est venu naturellement. Au fil des mois, des articles, des rencontres, j’ai appris à voir la vie virtuelle autrement. Je me pose toujours 36 000 questions, je ne sais toujours pas où je vais, j’ai un mal fou à m’intégrer dans un groupe et y rester soudée mais je suis quand même heureuse. Satisfaite en tout point du chemin parcouru et de l’avenir qui se dessine.

Peut-être que finalement, le bonheur c’est aussi simple que ça. Juste un petit rien qui apporte beaucoup de joie.

 


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    269
    Partages
  • 269
  •  
  •  
  •