Sunkiller Perfect Water Essence SPF50+ PA++++

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je crois bien que c’est la première fois que je parle solaire sur le blog et même si la protection c’est toute l’année, j’avoue que le printemps et le retour du soleil c’est hautement plus motivant.
La quête de la crème solaire idéale, c’est un peu le graal au même titre que l’anti cerne ou le contour de l’oeil parfait. Trouver le bon compromis entre une compo pas trop cracra et une texture agréable se révèle être un vrai parcours du combattant.
Jusqu’à pas longtemps encore je préférais appliquer du monoï, plutôt que de me soucier des UVA et des UVB. Et si je n’avais pas vu les dégâts que le soleil peut provoquer sur la peau, je continuerais bien volontiers de m’en passer.
Sans parler que je suis une pure Marseillaise, au moindre rayon, je bronze vite et bien, sans aucun coup de soleil (la plupart du temps). D’ailleurs, les pires que j’ai eu, c’était à Paris, un mois de juin, ciel gris et froid terrible. Après des heures (entre 11h et 18h) à claquer des dents dans les tribunes, je ne me suis pas méfiée et j’ai brulé \o/ (c’était la minute ma vie !).

IMG_5727

J’ai testé pas mal de solaire mais chaque fois, c’était gras, traces blanches, une horreur. J’ai décidé de me tourner vers les crèmes solaire asiatique. Là bas c’est ancré dans la routine de se protéger la peau étant facilement sujette aux tâches. La dernière en date, c’était la Bioré Perfect face milk. Texture agréable, pas de film collant mais un coté matifiant pas du tout adapté à ma peau.
J’ai donc cherché, cherché et j’ai jeté mon dévolu sur la Sunkiller Perfect Water Essence de Isehan. Indice de protection 50+ et protection UVA ++++. Autant dire le max que j’ai pu trouver même si ce n’est pas forcément nécessaire vu mon type de peau.
J’avoue que je n’ai pas du tout regardé la composition avant de me lancer. Ce qui m’a convaincu c’est la promesse d’une texture légère, comme de l’eau et comme je ne me maquille pas le teint, c’était parfait.

Coté packaging, on a un tube bleu, souple, de 50g, il suffit de presser un peu dessus pour faire sortir le produit. Une noisette est suffisante pour le visage mais si vous voulez en appliquer sur le corps, je pense que le rapport quantité/prix n’est pas avantageux.
La texture ressemble à un lait/gel, de couleur légèrement citronnée tout comme son odeur que j’aime beaucoup. Une fois la crème légèrement chauffée et appliquée, on ressent de suite une sensation de frais et de légèreté. Ca ne colle pas, pénètre vite et sans traces.
Elle convient à tous les types de peaux, résiste au sébum mais pas à l’eau et se démaquille facilement.
Si vous avez une tendance à la peau sèche et/ou déshydratée, elle peut au cours de la journée donner une légère sensation d’inconfort et vous pourriez aussi dans certain cas avoir besoin de recourir à des papiers matifiant ou de la poudre si vous avez une tendance à briller.
D’ailleurs, comme beaucoup de solaires asiatiques, elle donne un très très léger glow.

sunkiller

Là où ça se corse, c’est la composition :

Water, ethylhexyl methoxycinnamate, alcohol, diethylamino hydroxybenzoyl hexyl benzoate, pentylene glycol, tocopherol, ascorbyl tetraisopalmitate, glucosyl hesperidin, sodium acetylated hyaluronate, sodium hyaluronate, hydrolyzed hyaluronic acid, isononyl isononanoate, bis-ethylhexyloxyphenol methoxyphenyl triazine, sodium acrylate/sodium acryloyldimethyl taurate copolymer, titanium dioxide, isohexadecane, aluminum starch octenylsuccinate, ethylhexylglycerin, polysorbate 80, sodium dilauramidoglutamide lysine, aluminum hydroxide, stearic acid, xanthan gum, phenoxyethanol, sorbitan oleate, fragrance, ammonium acryloyldimethyltaurate/VP copolymer, BHT, t-butyl alcohol, methylparaben.

J’aime la présence des 3 types d’acide hyaluronique et des 3 antioxydants et l’absence de silicones mais si on se penche un peu mieux, on constate qu’elle est loin d’être clean. On peut notamment reprocher l’existence d’un conservateur assez haut dans la liste (pentylene glycol), de filtres UV allergisants (ethylhexyl methoxycinnamate) ou encore la présence d’aluminum starch octenylsuccinate et BHT dit toxiques.

Pour finir, j’aime beaucoup la texture et la facilité d’application. Je n’ai pas remarqué de boutons et ma peau ne parait pas plus brillante en cours de journée que sans rien. Je la démaquille le soir très facilement et le tube semble parti pour durer une bonne partie de l’été.

Un solaire parfait dans votre trousse beauté ?


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    269
    Partages
  • 269
  •  
  •  
  •