J’ai testé les soins Mulato et…

  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages

Une chose très très rare vient de se produire ! J’ai pleins d’articles de presque terminés et donc j’ai hésité sur celui à écrire ce soir. Comme j’ai fait pas mal de nailart dernièrement et que ça fait très longtemps que j’ai pas parlé cheveux, c’est parti pour la revue des soins Mulato.
Quand la marque m’a contacté il y a plusieurs semaines, j’ai passé un certain temps à choisir ce que je voulais tester et comme j’avais beaucoup entendu parler des soins repigmentants, j’ai finalement décidé de craquer pour eux.
J’ai donc reçu le shampoing spécial cheveux colorés et méchés de la gamme Flow’air et le repigmentant Terre Bleue pour les cheveux blonds.

A la base, la marque Mulato se veut naturelle. Consciente des risques d’allergies provoqués par les colorations, les permanentes ou autres soins de coiffure, Patrice Mulato le créateur décide de développer des produits SANS AMMONIAQUE, SANS EAU OXYGÉNÉE, SANS RÉSORCINE, SANS PARABÈNE. Les gammes sont élaborées avec minimum 90% d’ingrédients d’origine naturelle.
Tu comprends que dit comme ça et vu ma nouvelle routine sans silicones ça avait tout pour me plaire. ^^

IMG_5713

Je vais être honnête avec toi, je ne vais quasiment pas te parler du shampoing Flow’air pour la simple et bonne raison que je ne l’ai pas du tout aimé. En vrac, j’aime pas l’odeur trop « chimique », il est impossible à faire mousser ou à appliquer malgré la présence de sulfates et enfin je ne lui ai rien trouvé de bien pour mes cheveux. Ils n’étaient pas plus brillants, pas plus « propres », pas plus doux, pire encore j’ai trouvé mon cuir chevelu irrité et mes cheveux régraissaient plus vite. Et si vous êtes du genre sensible et/ou regardante sur la compo, passez votre chemin :)

AQUA, AMMONIUM LAURYL SULFATE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, GLYCERIN, DECYL GLUCOSIDE, PARFUM (FRAGRANCE), LAURYL GLUCOSIDE, STEARYL CITRATE, MAGNESIUM ALUMINIUM SILICATE, SODIUM CHLORIDE, GLYCERYL OLEATE, COCO GLUCOSIDE, HYDROLYZED WHEAT GLUTEN, BENZYL ALCOHOL, GUAR HYDROXYPROPYLTRIMONIUM CHLORIDE, QUILLAJA SAPONARIA ROOT EXTRACT, BUTYLENE GLYCOL, SUNFLOWER (HELIANTHUS ANNUUS) SEED EXTRACT, PANTHENOL, PROPYLENE GLYCOL, TOCOPHEROL, DEHYDROACETIC ACID, MAGNESIUM NITRATE, TRETRASODIUM EDTA, METHYLCHLOROISOTHIAZOLINONE, MAGNESIUM CHLORIDE,
METHYLISOTHIAZOLINONE.

 

IMG_5712

On va parler surtout du shampoing repigmentant. Je suis blonde et mon plus gros problème c’est de le garder sans qu’il vire au jaune. J’ai souvent essayé les shampoings violet ou silver et je ne connais rien de mieux pour raviver un blond. Sauf que je n’en connais aucun qui ne contient pas de silicone. Forcément avec ma nouvelle routine, ça m’embêtait un peu d’en utiliser. Du coup, là c’était la perle rare et je plaçais beaucoup d’espoir en lui.

Ce qu’en dit la marque :
Shampooing repigmentant terre bleue
Entretient les blonds polaires froid.
Déjaunit les blonds pour obtenir un blond froid.
Neutralise le jaune sur cheveux blancs.
92% d’ingrédients d’origine naturelle à base de pigments et d’extraits de fruits. PH neutre. Sans ammoniaque, sans eau oxygénée, sans silicone, sans paraben.

Principaux actifs
Beurre de karité BIO : hydrate et protège le cheveu du dessèchement.
Mica : minéral naturel qui apporte de la brillance et protège le cheveu contre les agressions du soleil.
Huile de tournesol Bio riche en vitamine E et F.
Purées de carotte, de mûre, et de cerise.

Composition :
AQUA, GLYCERIN, DECYL GLUCOSIDE, SODIUM CARBOXYMETHYL OLEYL POLYPROPYLAMINE, SODIUM LAURETH SULFATE, COCAMIDOPROPYL BETAINE, GLYCOL DISTEARATE, COCAMIDE MEA, LAURETH-10, HYDROXYPROPYLTRIMONIUM HYDROLYZED WHEAT PROTEIN, BUTYROSPERMUM PARKII BUTTER, BETA-CAROTENE, HELIANTHUS ANNUUS SEED OIL, PRUNUS CERASUS EXTRACT, RUBUS FRUTICOSUS FRUIT EXTRACT, SODIUM HYALURONATE, PROPYLENE GLYCOL, BIXA ORELLANA SEED EXTRACT, SODIUM CHLORIDE, ACRYLATES/C10-30 ALKYL ACRYLATE CROSSPOLYMER, PARFUM, POLYAMIDE-2, CI 60730, MICA, TITANIUM DIOXIDE (CI 77891), IRON OXIDE (CI 77491), POTASSIUM SORBATE, SODIUM BENZOATE, TRIETHANOLAMINE, TETRASODIUM EDTA, BENZOIC ACID, METHYLCHLOROISOTHIAZOLINONE, METHYLISOTHIAZOLINONE, MAGNESIUM NITRATE, MAGNESIUM CHLORIDE, CITRIC ACID, PHENOXYETHANOL.

Un bémol sur la compo. Pourquoi utiliser des ingrédients d’origines naturelle si c’est pour tout flinguer avec des conservateurs de merde ? Juste pour s’octroyer la jouissance d’écrire sans parabène ? Non parce que franchement, j’aurais préferé ça au MIT les gars :)

Donc vous l’aurez compris, cuir chevelu sensible, personne relativement sujette aux allergies ou gens qui scrutent les jolies INCI, passez aussi votre chemin.

mulato

Le cas du Terre bleue.
J’ai zappé (my bad) de vous faire une photo du produit, c’est dommage parce que c’est tout beau, c’est tout bleu.
Au début, je l’appliquais comme premier shampoing. UNE HORREUR ! Ca mousse pas ! Il sert à quoi le sulfate hein ? Puis comment je suis les instructions moi maintenant ?
Du coup, j’ai changé de technique parce qu’à la base, si je me lave la tignasse c’est bien pour qu’elle soit propre. J’ai donc décidé de le faire en second shampoing. D’abord je lave et retire tout ce qui est huile, sébum et poussière et ensuite je pose le repigmentant. C’est toujours autant la merde à étaler mais au moins mes cheveux sont propres !
A force j’ai quand même pris le coup de main. J’en verse une bonne quantité, j’émulsionne et je l’applique en partant des pointes, puis je remonte. On en fout partout et j’ai l’air d’un schtroumpf. Puis je poireaute 3 minutes et je rince.

Trois minutes c’est le temps maxi recommandé si vous voulez éviter que votre blond vire au violet, ça serait ballot !

mulato1

Sur les photos, on voit les différentes étapes : avant, après 1 shampoing, 2 shampoings, 3 shampoings et enfin plusieurs shampoings (le dernier datant d’il y a 3 jours).
Vous pouvez remarquer qu’au départ ma couleur est plutôt « correcte ». Mais les mèches les plus claires ont rapidement jaunies et c’est là où j’ai commencé mon test. Au bout du second (même si la lumi n’est pas la même, il pleuvait), on voit clairement que mon blond redevient froid et les mèches gagnent en blancheur. A force d’utilisation, le blond dans son ensemble perd son doré et perso j’aime beaucoup beaucoup le coté polaire à certains endroits.
On le voit bien sur les deux photos instagram ci-dessous malgré les filtres.

 

On est d’accord, c’est pas non plus révolutionnaire. Mulato vend ses soins comme des remplaçants aux colorations traditionnelles. C’est peut-être le cas pour le reste de la gamme mais le bleu fait clairement office de simple déjaunisseur. Quoi qu’il en soit, c’est pas le soin du siècle mais c’est surement celui que je rachèterais la prochaine fois que je chercherais de quoi entretenir mon blond. Encore plus si je repasse au presque blanc qui me fait très très envie !

Tentées par Mulato ?

Mulato Shampoing repigmentant Terre bleue 200ml – 15€
Mulato Shampoing cheveux coloré Flow’air 200ml – 13,90€


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  •