Le layering pour les nuls !

  • 3
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

J’espère qu’avec mon titre je n’enfreins pas au moins deux copyright, ça m’ennuierait d’avoir la police des marques déposées sur le dos :p
Mais suite à la conversation que j’ai eu avec une très jolie blonde aux yeux bleus dont je tairais le nom, je me suis aperçue que ce qui était évident pour moi, ne l’était pas forcément pour tout le monde. J’ai donc décidé de vous écrire un petit article qui explique le layering mais aussi et surtout comment on l’applique (en vrai y a longtemps qu’il est dans mes brouillons).

Déjà pour commencer, on va remettre les choses dans leur contexte : On fait quasiment toutes le layering ! Il faut arrêter de voir ça comme une technique obscure qui sort de je ne sais où. C’est juste un nom qu’on a donné à quelque chose de commun parce que les petites cases c’est plus facile pour tout classer.
Tu te démaquilles, tu nettoies et tu appliques une crème ? Tu fais le layering.
Tu te démaquilles et tu appliques directement ta crème ? Tu fais aussi le layering.

Layering ça veut dire couche/superposition donc à partir du moment ou ta routine contient plus d’une étape, tu le fais, c’est pas plus compliqué.

Il est vrai qu’au départ, si on se base sur le layering asiatique alors il faut compter minimum 7 étapes :

  • Le démaquillage
  • Le nettoyage
  • La lotion
  • Le sérum
  • L’émulsion
  • La crème
  • Le contour de l’oeil

Mais à bien y regarder, je pense qu’il faut juste virer le mot asiatique parce que ce n’est ni plus, ni moins qu’une routine soins classique. La même chose existe ici à une ou deux exceptions.

Maintenant que vous savez c’est quoi le layering, je vais vous expliquer les différents gestes de chaque étapes. Parce que oui, pour moi appliquer un soin d’une certaine façon me parait logique mais je n’avais jusqu’alors pas du tout réalisé que ça ne l’était pas forcément pour tout le monde, en particulier les débutants dans le monde du chouchoutage de peau.


 

makeup

Le démaquillage

L’étape clé ! Il se réalise aux doigts et non pas avec un coton qui va agresser la peau à cause des frottements. Il vous suffit de prélever quelques gouttes de votre huile, ou une bonne noisette de vos baumes. Vous chauffez le produit entre vos main et vous massez votre visage en effectuant des petits cercles. Le menton, le cou, les joues, le nez, les tempes, le front et les yeux. Pour eux, vous pouvez laisser vos doigts quelques secondes sur vos cils pour dissoudre le mascara sans risquer de les abimer.
Vous mouillez alors vos mains et vous émulsionnez votre démaquillant en massant encore une fois le visage avant de rincer à l’eau tiède.
Très important : On masse on ne frotte pas ! Et on évite autant que possible l’eau trop froide ou l’eau trop chaude.


tumblr_mmztltYCcV1s7ituvo1_500

Le nettoyage

Il intervient pour retirer toutes les traces de l’étape précédente. Sans lui c’est la même chose que de vous roulez dans la boue sans vous laver après (non mon coté Marseillais ne ressort pas du touuuut !), réjouissant n’est ce pas ?
Je préfère les nettoyants crèmes que je trouve plus doux mais qu’importe celui que vous choisissez, n’utilisez pas de gants. Vous pouvez utiliser des brosses types Tosowoong mais seulement une fois de temps en temps. La plupart du temps, préférez vos mains pour nettoyer en douceur.
Si à cette étape votre peau est rouge et tiraille, ce n’est pas la faute au calcaire (du moins pas entièrement) mais à votre nettoyant qui n’est pas assez doux et donc adapté.
On rince toujours à l’eau tiède et on tapote avec sa serviette pour sécher.
Vous pouvez appliquer un hydrolat ou une eau thermale pour retirer le calcaire mais ATTENTION, il ne faut JAMAIS laisser sécher. On tapote toujours jusqu’à complète absorption sans quoi votre peau va se déshydratée par évaporation.


 

lotionvnikali

La lotion

Cette étape est devenue pour moi indispensable depuis que j’ai découvert ses bienfaits mais surtout les marques asiatiques. Elle prépare la peau à recevoir le reste des soins en apportant de réelles bénéfices. Quelque soit son type, gel ou liquide, elle s’utilise avec les mains. Trois à quatre gouttes suffisent pour l’ensemble du visage et du cou.
On masse doucement et sans attendre que la peau soit sèche on passe à l’étape suivante.


 

CLARINSMAG_LOT1_MASCARA_Waterproof_DEF

Le sérum

On a souvent tendance à croire qu’il ne faut pas en utiliser avant 25 ans. Pourtant c’est faux ! Le sérum c’est le coeur de la routine, c’est celui qui concentre les actifs dans un seul et même flacon. Il en faut très peu pour obtenir des résultats qui n’arriveront probablement jamais avec votre crème seule.
En fonction de sa texture, une à deux gouttes, voire trois suffisent pour l’ensemble du visage et du cou.
Il est préférable de l’appliquer par léger tapotement car certains peuvent avoir tendance à pelucher et toujours avec les mains.
Certains peuvent s’appliquer également sur le contour de l’oeil à condition que sa composition soit correcte et qu’il ne soit pas trop riche.


 

04

L’émulsion

Dans mon cas, je l’utilise comme étape finale de ma routine mais l’émulsion est souvent un complément à la crème. De nature plus légère, elle peut apporter une hydratation supplémentaire ou d’autres bienfaits en fonction des propriétés que vous recherchez. Elle s’apparente très souvent à un lait que l’on applique là aussi à la main.


 

tumblr_nd1ecxiMEr1squc7do1_500

La crème

C’est elle qui scelle la routine, c’est le manteau de votre peau, celle qui recouvre tout pour protéger et laisser les actifs agir en dessous. C’est la raison pour laquelle, il est inutile d’acheter une crème qui vous promet 36 choses à la fois. Ça ne fonctionnera pas et vous risquez d’alourdir votre peau pour rien. Choisissez la légère ou doudou en fonction de la saison.
Une noisette suffit bien souvent pour tout le visage et le cou et on évite le contour de l’oeil de préférence. On l’applique à la main en faisant un peu chauffer le produit avant. On masse vraiment doucement et on termine en effectuant de légère pression de la paume de la main.


 

img03_d3cc0637-e0b0-418f-be8c-294fb2fe23d2

Le contour de l’oeil

Je l’ai classé en dernier mais il peut être appliqué avant la lotion.
Une toute petite quantité de produit suffit, pas plus gros qu’un grain de riz. La zone est vraiment très sensible et fragile, la peau étant très fine il faut donc la traiter avec douceur. L’idéal est donc d’utiliser votre annulaire puis de tapoter tout doucement le produit sur l’os. On part de l’intérieur jusqu’à l’extérieur vers la tempe et on remonte sur l’os supérieur situé sous le sourcil. Pas besoin d’étirer ou de frotter. Un contour de l’oeil mal appliqué peut causer bien plus de dégâts que pas de contour de l’oeil du tout. Irritation, gonflement, ridules.


 

raiponce-cheveux

Dans tous les cas, utiliser les bons produits c’est bien, avoir les bons gestes c’est encore mieux. Le fait de se masser au lieu d’utiliser un coton aide à drainer et active la micro circulation tout en préservant votre film hydrolipidique. Votre peau parait alors moins brouillée et plus lumineuse.
Évidement tous ces petits conseils proviennent de mon expérience personnelle. Je ne prétends pas détenir la vérité absolue et d’ailleurs il existe quelques exceptions à ce que j’ai pu écrire. Mais je pense qu’ils sont un bon point de départ pour toute personne débutant le layering et ne sachant pas du tout comment s’y prendre.

J’espère que vous y voyez maintenant plus clair et si vous avez des questions c’est le moment ^^. N’hésitez pas à demander n’importe quoi, aucune question n’est idiote et on a toutes débuté un jour !


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  • 3
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages
  •  
  •  
  •  
  •  
  •