Néon, tropiques et champignon hallucinogène !

  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Explosion de rétine imminente ! Non pas de paillettes cette fois mais du néon ! Depuis le temps que je voulais m’y mettre c’est enfin chose faite. Faut dire que quelques Peggy Sage en promo ça se refuse pas et qu’en plus du petit prix, ils sont vraiment superbes. Très pigmentés, opaques en une couche sur une base blanche, un peu jelly sinon, application au top, rien à redire vraiment.
Et j’espère que vous allez prendre le temps d’apprécier cet article vu toutes les misères du monde qu’il m’a donné. Déjà, 3h pour faire ce nailart, j’ai trop mal au dos… >.< Bon oui, j’exagère un peu, vu qu’il fallait attendre entre les étapes mais quand même. Ensuite, j’ai l’air maline à dire que le Poshé fait pas rétracter le vernis, alors que clairement, on voit bien qui si. Pour en rajouter, j’ai dû recommencer toutes les photos vu que mon appareil a décidé tout seul qu’il allait passer en mode Low quality au lieu du format RAW, sauf qu’évidement plus de batterie, du coup j’étais un peu en panique d’abimer mon boulot avant de l’immortaliser. Et enfin, l’exportation Lightroom vers le PC a foiré et a endommagé les fichiers. LUCKY ME quoi \o/

Bref après tant de péripéties et quelques défauts plus ou moins visibles, je suis complétement gaga du résultat. C’est pétillant, pleins de peps. Que ce soit en extérieur ou basse lumière, les couleurs sont vives, j’ai l’impression d’être sous les tropiques.
Niveau exécution, j’ai appliqué deux couches de Blanc de Essie, puis directement au pinceau sur la main gauche j’ai tapoté les néons un peu au hasard, j’avais prévu que les couleurs se mélangent pour créer du Orange, j’avais pas prévu que le rose et le vert ça ferait beurk. Sur la main droite, j’ai fait pareil mais à l’éponge, histoire de voir si le mélange serait pas plus doux. Application du striping tape, façon arêtes de poisson sur une main et rayons de soleil sur l’autre. Deux nouvelles couches de Blanc et enfin délicatement (donc pas comme moi), on retire le scotch. C’est le moment délicat, faut le faire avant que le vernis soit sec donc suffisamment vite et en même temps relativement doucement histoire de pas faire de bavures. Mais voilà, quand le collant est plein de vernis, c’est la galère, soit on en fout partout, soit on prend une pince à épiler mais dans les deux cas c’est pas pratique :-p On top coat le tout et TADAM c’est prêt !

 

neon peggy sage nailart neon neon nails neon nails peggy sage

 

Finalement, les touches un peu plus sombres à certains endroits me plaisent bien, ça donne une dimension de profondeurs au nailart et le blanc vient adoucir le tout.
Comme d’habitude, j’ai de sérieuses lacunes au niveau du nettoyage et de l’arrondi, pourtant c’est l’étape qui me demande le plus de temps. J’ai tellement nettoyé que même mes cuticules sont en détresse, les pauvres. Mais GAMBATTE to me, je persévère. ^___^

Bon week-end ♥

 


Shabondy

Rendez-vous sur Hellocoton !

  •  
  •  
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  •  
    269
    Partages
  • 269
  •  
  •  
  •